Vous êtes ici
Financement et assurance automobile

Comment choisir une voiture, la financer, l’assurer et adopter une conduite citoyenne: les questions sont nombreuses quand on décide de faire l’acquisition d’un véhicule...
Quelques conseils pour prendre les bonnes directions !
Opter pour le financement le plus adapté
Avant de choisir votre voiture, faites le point sur votre budget et sur les mensualités envisageables par rapport à vos revenus et vos charges.
N'oubliez pas que la reprise de votre ancien véhicule peut constituer un petit apport. Vous pouvez aussi envisager une revente à la cote Argus. Quatre valeurs sont prises en compte pour déterminer le prix de vente : le cours moyen, la date de mise en circulation, les options, le kilométrage.
Si vous ne disposez pas de l'épargne nécessaire, il vous faut choisir le financement le plus adapté à votre situation.
Vous pouvez par exemple souscrire un prêt auto dont la période de remboursement se situe généralement entre un et six ans. Votre capacité de remboursement mensuel est déterminée en fonction de vos revenus, charges et crédits en cours.
Si vous aimez changer régulièrement de véhicule, vous pouvez opter pour la location avec option d’achat, appelée aussi « leasing ». Comme son nom l'indique il s’agit d’un contrat de location qui peut vous permettre d'acheter la voiture à terme. Vous versez un dépôt de garantie correspondant à une partie du prix du véhicule. Puis vous payez un loyer, auquel peuvent s’ajouter des options incluant les frais d’assistance, d’entretien et d’assurance.
A l’échéance du contrat (de 6 mois à 5 ans selon les cas), vous pouvez : soit renoncer à l’option d’achat, restituer la voiture et récupérer votre garantie ; soit l’acquérir en payant le montant de rachat prévu à la signature.
Le crédit amortissable Expresso permet de financer l’achat ou les réparations de votre voiture ou 2 roues, sans justificatif d'achat ! Vous pouvez simuler et demander un prêt en ligne, vous obtenez une réponse de principe immédiate. En savoir plus

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Clé de contact est une formule de location avec option d’achat. Avec les avantages d'une formule « tout compris », vous vous préoccupez seulement du choix de votre véhicule, tout le reste est pris en charge par nos spécialistes, y compris la négociation de remises auprès du concessionnaire. En savoir plus
Bien choisir votre véhicule
Maintenant que vous avez une idée précise du montant que vous pouvez consacrer au financement de votre voiture, place au choix du modèle. Dimensions, confort, esthétique, consommation : à vous d’opter pour la monture la plus adaptée à vos besoins (situation familiale, type de trajets...).
Vous hésitez entre le neuf et l’occasion ? Si vous choisissez une voiture neuve, elle sera sous garantie et vous serez plus tranquille. Mais sachez qu’un véhicule perd environ 25 % de sa valeur après la première année. Préférez-vous l’essence ou le diesel ? Aujourd’hui, la différence de prix entre ces deux carburants est minime mais c'est l’entretien d’un véhicule diesel qui coûte le plus cher...
Vous pouvez aussi envisager d’avoir une petite voiture peu onéreuse pour tous les jours et de louer pour les grands trajets. Enfin, si vous n’effectuez que des petits trajets en ville, pensez à la voiture électrique (autonomie de 50 à 150 km seulement) !
Le bonus écologique : Son objectif est d’inciter le consommateur à choisir un véhicule « sobre ». L’acheteur reçoit un bonus d’autant plus élevé que le véhicule est faiblement émetteur de CO2 (jusqu’à 3 500 euros pour moins de 60 g de CO2 par kilomètre*).
A l’inverse, l’achat d’un véhicule très émetteur de CO2 est sanctionné par un malus : jusqu’à 3 600 euros pour plus de 230 g de CO2 par kilomètre*…
A noter : afin de limiter le malus pour les familles nombreuses, utilisatrices de grands véhicules, un abattement de 20 grammes de CO2 par enfant est proposé à partir du 3ème endant.
Pour vous guider, une étiquette énergie est affichée sur chaque voiture neuve dans les lieux de vente en France.
* Seuils en vigueur au 1er janvier 2012. Checklist avant l’achat ou la vente d’un véhicule : le certificat de cession. la carte grise du véhicule barrée de la mention « vendu le jj/mm/aaaa à hh ». le certificat de non-gage (valable 1 mois). pour les véhicules de plus de 4 ans, le rapport du dernier contrôle technique (de moins de 6 mois). Après la vente, l’acheteur doit demander dans les 15 jours une carte grise à la Préfecture de police de son département. Le vendeur doit prévenir la Préfecture de la vente de son véhicule afin de se dégager de toute responsabilité en cas d’infraction par le nouveau propriétaire.
Le plus SG
Acheter un véhicule d’occasion avec Ald-occasions.
En chiffre
Quels sont les critères les plus importants pour l’achat d’une voiture neuve ?
  • Pour 76 % le prix.
  • Pour 63 % la consommation.
  • Pour 53 % la sécurité.
(d’après le sondage Ifop pour AramisAuto.com, réalisé en mai 2010)
Bien assurer votre véhicule
L’assurance automobile est obligatoire : son absence est sanctionnée pénalement. Vous devez donc souscrire au minimum un contrat garantissant votre responsabilité civile (seule garantie obligatoire), appelé aussi assurance « au Tiers ». Celui-ci couvre les dommages matériels et corporels causés à vos passagers et à des tiers, avec votre véhicule. Au-delà du minimum réglementaire, des garanties complémentaires peuvent enrichir votre assurance auto : « bris de glaces », « vol », « dommages tous accidents »,  « protection du conducteur» ...
Le contrat le plus complet est l’assurance « tous Risques » ; il garantit l'indemnisation des dommages causés aux tiers, aux passagers et aux véhicules quelle que soit votre responsabilité en cas d’accident. Mais attention : que vous souscriviez une assurance « au Tiers » ou une assurance « tous Risques », le conducteur n’est pas toujours protégé. Il est donc indispensable de souscrire la garantie « protection du conducteur » qui indemnise les dommages corporels des conducteurs autorisés du véhicule quelle que soit leur responsabilité en cas d’accident.
Pour choisir votre formule, vérifiez que les différentes options sont adaptées à votre usage, (trajets privés et/ou professionnels), et à votre véhicule. Une voiture neuve ne sera en effet pas assurée comme une voiture de plus de 5 ans. Pensez aussi à regarder le montant des franchises. Enfin n’oubliez pas les prestations d’assistance : vous proposent-elles un véhicule de remplacement ? Assurent-elles un dépannage même devant chez vous ?
Le bonus/malus
Ce système est fixé par la loi et appliqué obligatoirement par tous les assureurs pour récompenser les bons conducteurs et pénaliser ceux qui causent des accidents. L'assureur multiplie la cotisation de référence de l’assuré par le coefficient de bonus/malus calculé en fonction de ses sinistres de l'année passée. La cotisation de référence auto augmente ou diminue en conséquence.
Marie, 30 ans, a son permis depuis 5 ans et n’a jamais eu d’accident à ce jour. Son bonus est donc de 0,76. Si Marie a un accident responsable, son bonus l’année suivante sera de 0,95 soit 0,76 x 1,25 et sa nouvelle prime sera calculée en fonction de son nouveau niveau de bonus. A noter, tout premier accident dont l’assuré est totalement responsable entraîne une majoration de 25% du coefficient.
(1) Dans la limite des dispositions contractuelles. Produit d'assurance dommages de SOGESSUR, d’assistance de Fragonard Assurances (prestations mises en oeuvre par Mondial Assistance) et de Défense pénale et recours suite à accident de la Direction Protection Juridique et Fiscale d’Aviva Assurances, entreprises régies par le Code des assurances et soumises à l'Autorité de Contrôle Prudentiel (61 rue Taitbout 75436 Paris cedex 09). Sogessur - Société Anonyme au Capital de 25 500 000 EUR - 379 846 637 R.C.S Nanterre - 2 rue Jacques Daguerre 92565 Rueil-Malmaison Cedex. Contrat présenté par la Société Générale dont le siège social est situé 29, boulevard Haussmann (Paris IXe), en sa qualité d'Intermédiaire en assurances. Immatriculation ORIAS n° 07 022 493 (www.orias.fr). Offre valable en France métropolitaine et soumise à des conditions d'éligibilités.
Le plus SG
Assurance Auto(1) : 4 formules au choix selon le niveau de garanties souhaité.
Assurance 2 roues   3 formules avec garantie corporelle du conducteur.
Bon à savoir
Attention : même si votre véhicule ne roule pas, vous devez l’assurer
Le constat amiable : mode d’emploi
Si votre véhicule est accidenté, pensez à établir un constat amiable, même si les dégâts vous semblent peu importants. On ne sait jamais, les dommages peuvent être plus graves que vous ne le pensez. Ce document qui décrit les faits de l’accident, sert de preuve auprès des assureurs. Il vous protège et permet de déclencher les procédures de remboursement. Vous devez toujours en avoir un exemplaire dans votre boîte à gants. Pensez à utiliser un stylo à bille.
Chacune des parties impliquées doit disposer de son permis de conduire, son attestation d'assurance et sa carte grise. Si l'autre conducteur impliqué ne veut pas remplir le constat, notez son numéro d’immatriculation et cherchez des témoins. Sachez que vous n’avez pas à vous mettre d’accord ou à négocier avec l’autre automobiliste : en cas de désaccord, vous donnez votre version dans la rubrique « observations ». Pour le croquis, pas besoin d’être un artiste : il suffit de positionner les véhicules, de matérialiser le sens de circulation avec des flèches et de placer tous les éléments du décor (feux, ligne continue, noms des rues...). Vous devez prévenir votre assureur et lui envoyer le constat dans un délai de 5 jours.
Avoir les bons réflexes en cas d’accident
Savoir prendre les premières mesures d’urgence :

  • Garez votre véhicule ou allumez vos feux de détresse.
  • Pensez à couper le contact du véhicule accidenté.
  • Mettez votre gilet réfléchissant avant de sortir du véhicule.
  • Placez votre triangle de signalisation à 150 mètres du véhicule immobilisé.
  • S’il y a des blessés, le plus urgent est de prévenir les secours (tél 15) et la police (tél 17). Précisez le lieu de l’accident, le nombre de blessés et de véhicules concernés afin de faciliter leur intervention.
Vous êtes assuré chez Société Générale ?
Prévenez Allô Sinistres (0969 327 326*) dans les 5 jours ouvrés qui suivent l'accident.


  • Un interlocuteur est à disposition pour enregistrer votre déclaration par téléphone, du lundi au vendredi de 9h à 18h30 et le samedi de 9h à 17h. Il vous aide à formuler votre déclaration d’accident et prend les premières mesures indispensables (expertises, réparations).
  • Vous devez transmettre dès réception, avec les références de votre contrat, tout avis, lettre, convocation ou assignation que vous recevrez concernant cet accident.
  • Lorsque le véhicule a été accidenté au cours d’un transport, adressez au transporteur, dans les 3 jours suivant la réception du véhicule, une lettre recommandée de réclamation, avec accusé de réception.
  • Lorsque vous-même ou une personne transportée dans le véhicule a été blessée, vous devez recevoir le médecin que nous aurons mandaté pour constater votre état ou celui de la personne transportée.
  • Si votre véhicule est immobilisé, vous pouvez bénéficier d’un véhicule de remplacement pendant une période allant jusqu’à 30 jours.
* Appel non surtaxé hors éventuel surcoût opérateur, le numéro est réservé aux clients assurés chez Sogessur
Que faire en cas de vol de voiture ?
Déposer une plainte dans les 24 heures au commissariat de police ou à la gendarmerie la plus proche du lieu du vol. Cette démarche permet de déclencher les recherches et de dégager votre responsabilité en cas d’accident provoqué par le voleur.
Déclarer à votre assureur la disparition de votre véhicule dans le délai prévu par le contrat (généralement 48 heures).
Prévenir la préfecture du lieu d’immatriculation de votre véhicule dans les 24 heures, en faisant opposition au service des cartes grises.
Vous êtes assurés chez Société Générale ?
Prévenez Allô Sinistres (0969 327 326*) dans les 2 jours ouvrés qui suivent le vol et pensez à déposer plainte auprès du commissariat ou de la gendarmerie dans les 24 heures.


  • Un interlocuteur est à votre disposition pour enregistrer votre déclaration par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 18h30 et le samedi de 9h à 17h. Il vous aide à formuler votre déclaration de sinistre et prend les premières mesures indispensables (expertises, réparations).
  • Vous pouvez disposer d’un véhicule de remplacement pendant une période allant jusqu’à 30 jours selon la formule souscrite.

En cas de vol :
Nous vous communiquons un numéro de téléphone dédié afin de :
  • nous transmettre le récépissé de dépôt de plainte.
  • nous prévenir dans un délai de 2 jours lorsque le véhicule volé est retrouvé.Si vous êtes assuré chez Société Générale et que vous financez votre véhicule avec un prêt Société Générale, vous bénéficiez de la prise prise en charge :
    • d’une mensualité de votre prêt en cours, en cas d’accident si le montant des réparations dépasse 1 500 € TTC,
    • de une à six mensualités en cas de vol ou de destruction de votre véhicule, selon la formule choisie.

* Appel non surtaxé hors éventuel surcoût opérateur, le numéro est réservé aux clients assurés chez Sogessur
Vous protéger contre le vol
Au volant.
Ne laissez pas votre sac à main en vue sur un fauteuil
Verrouillez les portières lorsque vous êtes à l’arrêt, pour éviter que quelqu’un ne s’introduise dans votre véhicule. Méfiez-vous des sollicitations extérieures : obstacle devant l’entrée d’un parking, passant qui frappe à votre vitre. Ces méthodes sont très fréquemment utilisées dans le « car-jacking », une technique qui consiste à obliger le conducteur à sortir de sa voiture.
Lorsque vous vous garez.
vitez les endroits peu éclairés ou isolés. Ne laissez jamais des objets de valeur en évidence. Vérifiez toujours la fermeture de vos portes et fenêtres. Braquez les roues avant, serrez le frein à main pour contrer le vol avec une remorque. Même pour un court instant, ne laissez jamais les clés de contact sur le tableau de bord et ne cachez pas de double dans la voiture.
Pour sécuriser votre voiture, différentes solutions existent.
Les alarmes classiques permettent d’avertir le voisinage mais n’empêchent pas de partir avec la voiture. En revanche, les alarmes GSM avec GPS localisent votre véhicule et l’immobilisent à distance ! Enfin, avec le BlocVol, le démarrage de la voiture n’est possible que par la combinaison d’actions connues uniquement du propriétaire. Par exemple actionner le clignotant droit puis deux appels de phare. Si l’identification n’a pas lieu, la voiture démarre mais s’immobilise au bout de quelques mètres.
Bon à savoir
Spécial moto, équipez-vous d’un antivol homologué SRA avec une certification NF (n’oubliez pas de lubrifier régulièrement la serrure). Pensez à toujours attacher votre moto sur un point fixe (à deux, il faut très peu de temps pour soulever un scooter et le mettre dans une camionnette...).
En chiffre
  • Plus de 160 000 véhicules volés en 2010*.
  • Plus d'un véhicule sur deux n'est pas retrouvé
  • 75 000 deux roues volés chaque année**.
  • Plus de deux-roues sur trois ne sont pas retrouvés.
Sources :
* Ministère de l'intérieur, de l'Outre Mer et des Collectivités Territoriales.
** Office National de la Délinquance et des Réponses Pénales.
Bon à savoir
Sur vos vitres, faites tatouer les numéros de série et d’immatriculation de votre voiture (dissuasif car les voleurs devront changer toutes les vitres avant de la revendre !). Installez des films anti-intrusion sur vos vitres pour éviter qu’elles ne se cassent trop facilement.
Contrôler et entretenir votre véhicule
Vous pouvez effectuer quelques contrôles simples vous-même, mais vous devez également confier régulièrement votre voiture à un spécialiste (consultez le carnet d’entretien de votre véhicule). Ce n’est pas une simple formalité mais une réelle nécessité pour que votre voiture fonctionne correctement. Par exemple : effectuer une vidange dans les temps permet de consommer moins, d’avoir un moteur plus performant et qui s’use moins vite. Le contrôle technique est obligatoire : dans les 6 mois qui précèdent le 4e anniversaire du véhicule, puis tous les 2 ans. Il donne l’assurance de rouler avec un véhicule plus sûr et moins polluant.
Respecter la législation routière
Pour ne pas vous mettre en danger, ni les autres, il est essentiel de respecter le code de la route et les règles de conduite : port de la ceinture de sécurité pour tous, respect des distances de sécurité sur l’autoroute, interdiction de consommer de l’alcool ou de la drogue... Mais l’observation de ces principes est loin d’être intégrée par tous. La situation s’est à nouveau dégradée en 2009 : la conduite sous l’emprise de l’alcool reste le premier facteur de mortalité devant le dépassement de la limitation de vitesse. De plus, seul un conducteur sur deux, dans le trafic dense, respecte la règle des « deux secondes » pour l’intervalle minimum de sécurité.
Comment reconstituer votre capital de points ?
  • En ne commettant plus plus aucune infractions : 
Si vous n'avez perdu qu'un point, celui-ci vous ai réattribué après un an de conduite sans infraction donnant lieu à un retrait de point(s).
Si vous en avez perdu plusieurs ceux-ci peuvent vous être réattribués après trois ans sans nouveau retrait de point(s)
  • En cas de perte de plusieurs points, ceux-ci sont réattribués après trois ans sans nouveau retrait de point(s).
  • En suivant un stage de sensibilisation à la sécurité routière (2 jours) : vous pouvez récupérer jusqu'à 4 points.


En savoir plus : www.interieur.gouv.fr
Adopter la conduite « écolo »
Trois Français sur quatre utilisent un véhicule chaque jour. Le trafic routier est responsable d’une grande partie des émissions de dioxyde de carbone (CO2). Pour lutter contre le réchauffement climatique, mais aussi faire face à la hausse du prix du pétrole… Chacun doit donc apprendre à adopter une conduite responsable.
Comment pouvez-vous agir ? Tout d’abord en réduisant la fréquence de l’utilisation de votre véhicule. Privilégiez les transports en commun ou le co-voiturage qui se développe beaucoup.
Ensuite en choisissant bien votre véhicule. Certains sont en effet beaucoup plus polluants que d’autres (voir le paragraphe sur le bonus écologique et l’étiquette énergie).
Enfin, en adoptant un comportement « éco-responsable ». En modifiant certaines de vos habitudes, vous pouvez agir de façon concrète et réduire votre impact sur l'environnement et l'économie.
Savez-vous par exemple que si vous diminuez votre vitesse de 10 km/h sur autoroute, vous économisez 1 litre de carburant aux 100 km ?
Ou qu'en chargeant moins votre voiture, vous consommez également moins ?
Enfin, n'abusez pas de la climatisation qui entraîne une surconsommation de 25 à 30 % en ville et représente à elle seule entre 10 et 15 % des rejets de gaz à effets de serre...
Votre voiture et vous : les 5 règles d’or
Choisissez un véhicule adapté à vos besoins
Inutile de posséder un 4X4 ou une berline pour circuler en ville. Energivores et très émetteurs, ils sont aussi très difficiles à garer. Privilégiez les voitures de petits formats. Celles qui émettent le moins de C02 sont récompensées par un bonus à l’achat.
Entretenez-le régulièrement
Carburation, allumage, filtre à air, niveau des liquides... Un véhicule doit être révisé régulièrement. Mal entretenu, il peut consommer jusqu’à 10 % de carburant en plus et entraîner une sur-pollution de 20 %. N’oubliez pas de vérifier la pression des pneus et de passer le contrôle technique.
Modérez l’usage de la climatisation
Très gourmande en énergie, en particulier en ville, elle est source de fuites fréquentes de fluides frigorigènes contenant un puissant gaz à effet de serre.
Conduisez souple
Moins d’agressivité, d’accélérations brutales ou de démarrages intempestifs : c’est moins de consommation, moins de pollution, moins de stress et plus de sécurité !
Coupez le contact en cas d’arrêt prolongé
Un moteur qui tourne dans le vide, c’est agaçant et ça pollue. Au-delà de 30 secondes au ralenti, il consomme plus d’énergie que s’il est arrêté puis redémarré.
Le plus SG
Bon à savoir
Les règles du Code de la route : respectez-les, vous avez tout à y gagner !
 
Groupe Société Générale