Les voyages étudiants

Le voyageur averti
Bien s’informer pour éviter les mauvaises surprises
Tout voyageur en avion a des droits, mais il doit aussi respecter des mesures mises en place pour la sécurité de tous.
Indemnisation en cas de surbooking
Les passagers victimes d'un surbooking en avion c’est-à-dire d’une surréservation, ont droit à :
  • une assistance (remboursement du billet ou réacheminement) ;
  • une prise en charge (rafraîchissements, hébergement, etc.).
Ils peuvent aussi prétendre à une indemnisation forfaitaire, de 250 EUR à 600 EUR selon la longueur du vol.
Par ailleurs, les compagnies aériennes doivent demander si des passagers acceptent de différer leur vol. Les volontaires peuvent négocier, en contrepartie, des prestations supplémentaires, voire une compensation financière.
Cette disposition peut être intéressante pour les étudiants, à condition bien sûr d’avoir du temps, de ne pas avoir de correspondance à l’arrivée et d’aboutir à un accord acceptable.
Voyage en avion : produits interdits en cabine
Il est interdit de transporter un certain nombre d’objets en cabine. Les restrictions s’appliquent pour tous les vols nationaux et internationaux.
Les objets tranchants ou considérés comme dangereux pour la sécurité du vol sont interdits : ils doivent être enregistrés en soute.
D’autres sont soumis à restrictions. Les liquides, gels, pâtes crème, aérosols, etc. sont autorisés dans des flacons et tubes de 100 ml maximum s’ils sont placés dans un sac plastique transparent de 20 cm par 20 cm, fermé hermétiquement (sac congélation).
Les seules exceptions autorisées en cabine concernent les médicaments, sur présentation d'une ordonnance au nom du passager, ainsi que les aliments pour bébés.
 
 Attention à ce que vous rapportez de voyage !
Les contrefaçons, quels que soient la marque et le produit, sont interdites. Les sanctions sont lourdes : si la douane vous contrôle, vous encourrez jusqu'à 300 000 EUR d’amende et une peine d'emprisonnement de 3 ans.
 
 
© Reed Contents, LEVRESSE Estelle, mise à jour COLLIN Isabelle, janvier 2013.
Groupe Société Générale