La vie quotidienne étudiante

La Sécurité sociale étudiante
Protection sociale étudiant : une inscription obligatoire
Le régime étudiant de la Sécurité sociale est obligatoire à partir de 20 ans pour tous les jeunes qui poursuivent leurs études.
Sécurité sociale étudiante : une dépense non négligeable
Pour une année universitaire, la cotisation annuelle de l'assurance maladie s’élève à 203 EUR pour l’année 2011-2012. Cette somme est payée en une seule fois en même temps que les droits d'inscription auprès de l’établissement d'enseignement supérieur. L’affiliation est effective du 1er octobre au 30 septembre de l’année suivante. Les étudiants inscrits dans plusieurs établissements ne paient la cotisation qu’une seule fois.
La Sécurité sociale étudiante n’est pas gérée directement par la caisse d’assurance maladie, mais par les mutuelles étudiants (LMDE, MGEL, MEP, SMEREP, etc.). Il faut donc en choisir une dès l’inscription universitaire. Elle assure à la fois la part obligatoire du remboursement des soins (rôle de la Sécurité sociale), mais aussi le cas échéant et suivant l’option choisie, la part complémentaire (rôle de la mutuelle).
Protection sociale étudiant : gratuite dans certains cas
L’inscription à la « sécu » étudiante est obligatoire pour tous. Mais certains jeunes sont exonérés du paiement de la cotisation. C’est le cas, notamment, des étudiants :
  • de moins de 20 ans qui bénéficient de la couverture sociale de leurs parents salariés,
  • boursiers sur présentation d’un justificatif.
Sont dispensés de l'affiliation à la Sécurité Sociale, les étudiants :
  • qui travaillent régulièrement (plus de 60 heures par mois),
  • dont le conjoint ou le concubin est salarié.
Ils dépendent directement du régime général de la Sécurité sociale.
Situations particulières
Après 28 ans, les droits à la Sécurité sociale étudiante cessent. Il est possible de bénéficier d’une dérogation notamment dans le cas d’une interruption d’études pour cause de maladie, maternité ou accident. Les étudiants en doctorat ou en médecine bénéficient également d’un report de la limite d’âge
 
À noter
Outre les remboursements de frais médicaux, les mutuelles étudiantes proposent souvent des services complémentaires comme des conseils juridiques, avantages bancaires, etc.
 
 
© Reed Contents, LEVRESSE Estelle, mise à jour COLLIN Isabelle, janvier 2013.
Groupe Société Générale