Espace Conseil Bienvenue dans cet espace qui regroupe l'ensemble des guides, outils et conseils
pratiques de notre site, pour mieux vous accompagner dans tous vos projets !
Nouvelle recherche

Les outils pour préparer sa retraite

 
Prévoir sa résidence : investir
Plus de loyer à payer durant sa retraite
Acheter son logement permet d’éviter de prélever sur sa future pension de retraite un loyer ou un crédit.
Pourquoi investir dans l’immobilier ?
Quel que soit l’âge, acheter son logement est toujours un investissement-clé durant une carrière. Pour les jeunes actifs, il permet de commencer à se constituer, sans risque, un premier patrimoine.
Ils peuvent, plus tard, le revendre de manière à bénéficier d’un apport pour un autre investissement immobilier peut-être plus important.
À terme, ils obtiennent un patrimoine dont ils profitent eux-mêmes durant la phase d’achat, puis durant leur retraite. Un patrimoine qu’ils peuvent ensuite transmettre à leurs héritiers, quels qu’ils soient.
Un placement sécurisé sur le long terme
L’argent investi « dans la pierre » court peu de risques :
  • sur le long terme, le logement se valorise,
  • les aléas des autres marchés financiers ont peu d’influence sur lui,
  • en cas de mise en location, il produit des revenus réguliers.
Globalement, il s’agit donc d’un placement stable, équilibré, relativement performant par rapport à d’autres placements plus aléatoires.
Dernier atout et non des moindres : sa jouissance est immédiate, puisque l’épargnant peut s’y installer et y vivre durant toute la période d’acquisition.
Plus-value immobilière
Par plus-value on entend le gain dégagé entre le prix de revient de l’achat (prix du bien, frais,…) et le prix de la revente.
Aujourd'hui, toute plus-value immobilière est exonérée d’impôt sur le revenu au delà de 22 ans de détention du bien (contre 30 ans auparavant). À cette date, l’assiette pour les prélèvements sociaux passe cependant de 1,6 % à 9 %. Au-delà de 30 ans de détention du bien, la plus-value réalisée en cas de revente est entièrement exonérée d’impôt et de prélèvement social.
En outre un abattement exceptionnel de 25 % est applicable pour les ventes réalisées jusqu'en décembre 2016, à la fois le calcul de l’impôt et des prélèvements sociaux. Pour y avoir droit il y a 2 conditions à remplir :
  • l’immeuble doit être situé dans une commune où s’applique le taxe sur les logements vacants,
  • l’acquéreur doit s’engager à démolir les constructions pour reconstruire des logements dans un délai de 4 ans.
L’abattement passe à 30 % pour les promesses de vente ayant acquis date certaine en 2015.
 
À noter
Même si à la retraite, le logement est entièrement payé, les retraités doivent penser à l’aménager progressivement en vue de leur « grand âge ». Ils doivent prévoir toutes les commodités accessibles, installer la chambre au rez-de-chaussée, faire régulièrement les rénovations de plomberie, d’électricité ou de peinture, etc. L’autre possibilité consiste à le revendre pour s’installer dans un logement adapté.
 
 
© All Contents, Laurence DE PERCIN, octobre 2015.
Groupe Société Générale