Pourquoi ma banque est-elle si curieuse ?

Épargner 18 février 2021 6 min

Pour quelle raison m’interroger sur mes avoirs (y compris ceux détenus dans d’autres établissements financiers) avant de souscrire un produit d’épargne ? Cette question, vous êtes nombreux à vous l’être posée lors d’un rendez-vous avec votre conseiller financier. Si certaines demandes peuvent vous surprendre, il s’agit en fait d’une étape obligatoire qui vise avant tout à préserver vos intérêts.

Un seul objectif : bien vous conseiller pour votre épargne

Concrètement, ces questions permettent à votre conseiller bancaire d’identifier la répartition de votre patrimoine (y compris immobilier). Il verra ainsi s’il convient de vous conseiller une meilleure diversification que ce soit en matière de cadres d’investissements (Compte Titres ordinaire, Plan d’Épargne en Actions, Assurance vie) ou de types d’actifs à investir dessus (actions, obligations, fonds en euros…). Cela lui permettra également de savoir avec quels placements vous êtes familier en vue de vous conseiller un produit financier dont vous comprenez bien les caractéristiques et les risques... Votre Conseiller peut en profiter pour vous expliquer le fonctionnement des familles de produits que vous ne connaissez pas bien ainsi que leurs éventuels risques, afin d’enrichir votre culture financière en vue d’un futur placement.

Ce questionnaire investisseur, qui peut porter différents noms selon les établissements, est donc un outil clé à la fois pour vous et pour votre Conseiller. Il va permettre à ce dernier de vous proposer des placements qui correspondent bien à vos objectifs, votre situation familiale et patrimoniale, votre horizon de placement, vos besoins de liquidités, votre appétence aux risques, vos connaissances et expérience financières. Y répondre de manière complète et sincère, c’est avoir la garantie d’être bien conseillé.

Bon à savoir

Depuis 2007, ce questionnaire est obligatoire pour pouvoir recevoir un conseil en investissement de la part de votre établissement financier. Son actualisation avant chaque placement financier ou à chaque modification significative de votre situation permet également de vérifier que votre épargne est toujours en phase avec vos projets.

Comment se déroule ce questionnaire ?

Certaines questions concernent votre situation familiale et financière. En effet, chaque investisseur aura des réponses spécifiques qui mériteront d’être regardées avec attention. Votre situation patrimoniale, vos sources de revenus et vos charges (dont les échéances de crédits) confirmeront notamment votre capacité d’épargne. Quel montant peut être épargné chaque mois sans impacter votre niveau de vie ? Par ailleurs, votre situation matrimoniale peut, quant à elle, avoir une influence sur la manière de gérer certaines clauses du ou des contrat(s) souscrit(s). Le total de vos revenus permet également de déterminer le montant raisonnable à conserver sur de l’épargne de précaution (épargne sans risque et liquide pour faire face aux imprévus) avant de vous lancer dans un placement à moyen/long terme.

D’autres questions portent sur vos connaissances relatives aux différentes familles de produits afin de s’assurer que vous comprenez les supports sur lesquels vous envisagez d’investir et visent à savoir si vous effectuez des placements financiers de manière régulière ou ponctuelle.

Vous serez également interrogé avec plus de précision sur vos objectifs et votre horizon de placement. Voulez-vous investir pour vous constituer un complément de revenu pour votre retraite ? Souhaitez-vous placer de l’argent à court terme ? Pour un achat immobilier ? Pour le financement des études de vos enfants ?

Le questionnaire va enfin permettre d’évaluer le risque que vous êtes prêt à prendre et à accepter pour votre épargne. En effet, tous les produits financiers ne présentent pas le même niveau de risque de perte en capital et, afin de vous recommander un placement dont le niveau de risque vous correspond, il est nécessaire de connaître votre sensibilité en la matière. Ce critère peut dépendre de la durée de placement envisagée et de la disponibilité de l’épargne constituée. Certains placements permettent de disposer rapidement de son épargne tandis que le capital investi sur d’autres est bloqué pour une certaine durée. Ce sont des informations à bien connaître avant de vous engager et dont votre Conseiller va tenir compte pour vous préconiser un investissement.

CHIFFRE CLEF

La bourse mise à l’honneur en 2020 :

150 000 épargnants à travers l’Hexagone se sont lancés sur les marchés financiers en mars et ont dû répondre au questionnaire investisseur*.
*Source AMF

Vous avez des questions concernant votre profil investisseur ? Vous souhaitez épargner ?

Prenez rendez-vous avec votre Conseiller

Prendre rendez-vous

Dans la même thématique

Être informé

Recevez gratuitement et sans engagement les actualités du programme du 5’ des Experts Société Générale.