Un projet immobilier ?
Société Générale vous accompagne !

Emprunter 10 Juin 2021 5 min

Vous souhaitez franchir le cap et devenir propriétaire ? Société Générale vous guide et vous donne quelques clés pour réussir votre projet.

Définir sa capacité d’emprunt pour mieux orienter ses recherches

Dans un projet d’achat immobilier, connaître sa capacité d’emprunt est important. Cela vous permet d’avoir une vision plus affinée du montant maximum que vous pourrez emprunter en prenant en compte les ressources et dépenses de votre foyer.

Deux éléments sont pris en compte pour son calcul :

  • Vos revenus mensuels (salaire(s) net(s) du foyer et autres revenus comme les pensions alimentaires, rentes, revenus fonciers, etc.)
  • Vos charges régulières (les éventuels prêts en cours, le futur prêt immobilier, les loyers et éventuelles pensions alimentaires versées).
    A ces charges s’ajoute une marge à préserver, un « reste à vivre » vous permettant de continuer à assurer vos dépenses courantes et d’anticiper d’éventuels imprévus, tout en gardant une trésorerie saine.
 

Un simulateur en ligne pour accompagner votre projet

Avec le simulateur en ligne, il vous est possible d’avoir, en quelques clics, une première estimation de votre capacité d’emprunt, d’obtenir votre taux personnalisé et de connaître vos mensualités selon le montant et la durée d’emprunt souhaités.

Vous pourrez ainsi bien cibler votre recherche en ayant le bon budget en tête, et mieux vous projeter.

Réfléchir à son apport personnel

Vous avez des économies de côté pour financer votre projet ? N’hésitez pas à les mentionner ! Avoir un apport personnel est en effet un atout pour votre projet immobilier. Les banques attendent majoritairement un minimum d’environ 10% du prix d’achat, et à défaut, vous demandent d’être en capacité d’autofinancer au moins les frais de notaire, et si possible les frais de garantie.

Cet apport personnel peut provenir de plusieurs sources :

  • Vos économies personnelles ;
  • Une somme provenant de la revente d’un précédent logement ;
  • Une somme issue d'une donation ou d’un héritage ;
  • Un placement dans le cadre d'un livret épargne logement (PEL ou CEL) ou d’un autre produit épargne, comme un PEA ou une assurance vie.

Estimer les autres frais à prévoir

En plus du prix d’acquisition de votre bien, devenir propriétaire entraîne des frais annexes qu'il vaut mieux avoir à l’esprit :

  • Le montant des frais de notaire (de 7 à 8 % pour un bien ancien et de 2 à 3 % pour un bien neuf) ;
  • Les frais d’agence immobilière (entre 4 % et 8 % du prix de vente) ; payés à l’issue de la vente, au moment de la signature de l’acte authentique chez le notaire ;
  • Les travaux, le cas échéant ;
  • Enfin, n’oubliez pas de prévoir un budget pour le déménagement et l’aménagement de votre bien.
 

Si pour financer votre acquisition ou les travaux de votre logement, vous avez recours à un prêt immobilier, d’autres frais liés spécifiquement au crédit immobilier(1) s’ajoutent :

  • Les frais de dossier du financement ;
  • Les frais de garantie du crédit immobilier ;
  • Les frais de courtier, si vous passez par un courtier pour souscrire votre emprunt .
 

Outre ces frais annexes, dont vous vous acquittez une fois pour toutes au moment de l’achat de votre logement, n’oubliez pas d’intégrer à votre budget certains coûts récurrents qui peuvent s’avérer importants :

  • Les contrats d’entretien (chaudière…) ;
  • L’assurance habitation ;
  • Les charges de copropriété ;
  • La taxe foncière ;
  • Auxquels s’ajoutent, si vous avez souscrit un crédit, les intérêts liés à votre emprunt immobilier et les cotisations de votre assurance emprunteur.
 

Concrétiser l’achat de son coup de cœur

Vous pensez avoir trouvé le bien de vos rêves, celui dans lequel vous vous projetez, et vous souhaitez le financer ? Rapprochez-vous de votre Conseiller qui vous aidera à formaliser la demande de crédit immobilier.

Vous pourrez vous pencher ensemble sur la somme que vous envisagez d’emprunter et sur les solutions adaptées à votre projet et à votre situation, comme par exemple déterminer la durée du crédit immobilier la plus pertinente pour vous.

Une fois la demande de crédit immobilier formalisée, vous pourrez, si vous le souhaitez, consulter le traitement de votre demande en ligne depuis votre Espace Client, et transmettre en quelques clics vos pièces justificatives à votre Conseiller. En cas d’accord de crédit immobilier, vous recevrez votre offre de prêt pour signature en agence ou en ligne, si vous êtes éligible à la signature électronique(2).

Assurer son crédit immobilier

Lors du montage de votre crédit immobilier, dans la très grande majorité des cas, votre Conseiller vous demandera de souscrire une assurance emprunteur.

C'est une sécurité pour vous et votre famille : en cas de problème de santé, voire de perte d’emploi (garantie proposée en option), l’assureur prend en charge le remboursement de la somme empruntée en fonction de la quotité assurée.

Vous pouvez à votre choix :

  • adhérer au contrat d’assurance proposé par votre banque qui a négocié une assurance collective auprès d'un assureur. C’est ce qu’on appelle un contrat Groupe ;
  • souscrire un contrat d’assurance auprès de l’assureur de votre choix à condition qu’il présente un niveau de garantie équivalent au contrat proposé par votre banque. C’est ce qu’on appelle un contrat délégué ou contrat individuel.
 

Une assurance emprunteur comprend :

  • toujours une garantie décès ;
  • le plus souvent une garantie en cas de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) et une garantie invalidité ;
  • ainsi qu’une garantie pour une incapacité temporaire totale de travail, suite à un accident ou à une maladie donnant lieu à un arrêt de travail. Attention, les contrats d’assurance prévoient souvent une limite d’âge et une franchise pendant laquelle l’assureur ne verse pas d’indemnité ;
  • éventuellement une garantie perte d’emploi, que vous pouvez souscrire en option.
 

Vous souhaitez en savoir plus et rencontrer votre Conseiller pour discuter de votre projet immobilier ?

N’hésitez pas à prendre rendez-vous.

Prendre rendez-vous

Des solutions de crédit adaptées à votre projet immobilier

Vous souhaitez financer l’achat de votre résidence principale ou secondaire, avec ou sans travaux, dans l’ancien ou le neuf, ou investir dans le locatif ?

Découvrir Voir tous nos prêts immobiliers

Dans la même thématique

Être informé

Recevez gratuitement et sans engagement les actualités du programme du 5’ des Experts Société Générale.

(1) Sous réserve d’acceptation par Société Générale et, pour les prêts réglementés, du respect des conditions d’éligibilité propres à chaque dispositif réglementé. L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours avant d’accepter l’offre de prêt. La vente immobilière ou la construction est subordonnée à l’obtention d’un prêt nécessaire à son financement. A défaut, le vendeur est tenu de rembourser les sommes versées.

(2) Pour profiter du service de signature électronique, il vous suffit de détenir un contrat Banque à distance chez Société Générale et d’avoir déclaré un numéro de téléphone sécurité.