Vous êtes ici
L’entrée dans la vie active
A A A
Conseils pour réussir votre entrée dans la vie active.
Vous venez de trouver un emploi.
Ça y est, vous allez gagner votre vie !
Contrat de travail, fiche de paie, impôts : comment être bien informé ? C’est aussi le moment de vous installer et de bien gérer votre argent.
Conseils pour réussir votre entrée dans la vie active.
Louer un logement
Attention, les charges locatives sont plus élevées quand les équipements sont nombreux : ascenseur, interphone, gardien, jardins... Pensez à inclure aussi la taxe d’habitation dans votre budget. Elle est due par celui qui occupe le logement au 1er janvier.

Vous avez trouvé le logement de vos rêves ? Constituez un dossier avec les copies des justificatifs demandés afin de le remettre directement au propriétaire lors de la visite. Vous gagnerez du temps.
Quels justificatifs pour louer un logement ?
Plusieurs fiches de paye, votre déclaration d’impôt sur le revenu, une pièce d’identité, un relevé d’identité bancaire. Eventuellement votre dernière quittance de loyer si vous étiez déjà locataire. Si vous proposez une caution solidaire, la personne se portant caution devra fournir ces mêmes pièces.
Le prix du loyer
Vous pouvez demander une quittance indiquant le montant du loyer et des charges payées. En cours de bail, le loyer peut être révisé une fois par an, si une clause incluse dans le bail le prévoit. L’augmentation ne peut être supérieure à la variation de l’indice de référence des loyers, publié chaque trimestre par l’Insee et au Journal Officiel.
Prévoir les frais annexes
  • Votre propriétaire peut exiger une « caution» : c’est l’engagement d’un tiers de payer le loyer et les charges en cas de défaillance du locataire. Il s’agit en général d’un membre de la famille. Si aucun de vos proches ne peut se porter caution, optez pour la garantie Loca-Pass : c’est une aide sans intérêts pour le locataire, accordée par les organismes d’Action Logement. Attention, elle ne concerne que les logements appartenant à des personnes morales (organismes HLM par exemple).
  • A la signature du contrat, vous devez aussi verser un dépôt de garantie au propriétaire (environ un mois de loyer). Il vous sera restitué en fin de location sauf en cas de détériorations ou de charges impayées. Pour financer cette somme, vous pouvez avoir recours à l’avance Loca-Pass, un prêt accordé par l’organisme Action Logement.
Effectuer un état des lieux
N’oubliez pas de faire un état des lieux avec le propriétaire avant de vous installer. Sinon, le logement est présumé être en bon état. Vous pourriez donc être tenu responsable des éventuelles dégradations.
Choisissez le bon moment : pendant qu’il fait encore jour et quand le lieu est vide. L’objectif est de constater l’état du logement,pièce par pièce :
peinture, plafond, sols... Ouvrez et fermez portes et fenêtres, testez la plomberie et l’électricité. Notez les éventuelles détériorations, même minimes. Vous pouvez si besoin faire des réserves et ajouter des photos.

Enfin, pensez à relever les compteurs d’eau, de gaz et d’électricité pour arrêter les comptes du précédent locataire.
La signature du contrat de bail
Vous avez trouvé un logement et votre dossier a été accepté par le propriétaire. Vous devez signer un « bail » ou « contrat de location ». Ce document écrit précise les droits et les obligations du propriétaire et du locataire.Il contient toutes les indications nécessaires : identité du propriétaire et son adresse, durée de location, descriptif du logement, montant du loyer et des charges...
À NOTER :
Les documents à joindre au bail :
- L’état des lieux,
- L’attestation d’assurance contre les risques locatifs,
- Si besoin, l’engagement de caution d’un tiers, mentionnant la durée et l’étendue de la caution,
- Le dossier de diagnostic technique du logement, incluant le diagnostic de performance énergétique, le constat de risque d’exposition au plomb et l’état des risques naturels et technologiques.

Ce qu’il vous faut payer à la signature du contrat de bail :
- Le premier mois de loyer (généralement payable d’avance),
- Le dépôt de garantie,
- Les honoraires de l’agent (ne peuvent pas dépasser un certain seuil pour en savoir plus cliquez ici,
- Votre assurance habitation (votre propriétaire n’a pas le droit de vous imposer une compagnie pour la souscription de votre assurance habitation),
- L’ouverture des compteurs d’eau, d’électricité et de gaz,
- Les frais éventuels de caution d’un tiers,
- Les frais d’état des lieux si celui-ci a été établi par un huissier.
BON À SAVOIR :
Ne versez pas d'argent avant la signature du contrat de bail.
En tant que locataire, vous pouvez, sous condition de ressources, bénéficier d’une aide au logement : allocation logement ou aide personnalisée au logement (APL). Renseignez-vous auprès de votre CAF.
Groupe Société Générale