Vous êtes ici
L'argent de poche

Mieux comprendre avant de vous décider

Pendant les fêtes de fin d’année, vos enfants ont peut-être reçu de l’argent en cadeau, ou ont souhaité vous faire une surprise avec leurs propres économies ! Somme versée régulièrement ou ponctuellement, faites-vous une idée sur la façon de bien gérer la question de l'argent de poche grâce à ce zoom.
Les motivations pour en donner ou pas
Donner de l’argent de poche n’est pas une obligation. Que vous décidiez de le faire ou pas, l’essentiel est d’expliquer votre choix et de définir des règles avec vos enfants.
  • Le responsabiliser
    Grâce à l’argent de poche, l’enfant apprend l’autonomie. A lui de bien ranger ses pièces pour ne pas les perdre ou de prévoir qu’il lui faudra trois mois pour s’offrir le jeu de ses rêves. C’est également un très bon moyen de lui inculquer les notions de budget et d’épargne et de lui faire comprendre que l’argent que vous lui donnez est le fruit d'un travail.
  • Répondre à sa demande
    Pour faire comme ses copains ou sa grande sœur, l’argent de poche devient alors un signe d’appartenance et de reconnaissance.
Néanmoins, certains parents préfèrent participer aux dépenses vestimentaires, sorties, jeux vidéos, cinéma… et ne pas donner d’argent de poche. Si vous souhaitez vraiment que l’argent ne préoccupe pas votre enfant, pour lui éviter des
«  soucis d’adultes », dites-lui !

Le docteur L. Bertrand, psychanalyste spécialisé dans la petite enfance et l’adolescence "A partir de 5 ou 6 ans, un enfant commence à comprendre que les choses ont une valeur. Il n’échange plus la montre de papa contre des billes. L’argent de poche peut contribuer à cet apprentissage car l’enfant est plus à même de donner une valeur à chaque chose s’il la paye lui-même. Faire ses propres achats peut également apporter à l’enfant une fierté qui l’encourage à être plus autonome. L’argent de poche aide l’enfant à grandir, à se détacher progressivement de ses parents. Il prend des décisions par lui-même."
Est-ce utile d’ouvrir un compte à mon enfant ?
Que vous donniez ou pas de l’argent de poche à votre enfant, vous pouvez toujours lui ouvrir un compte. A vous d’en définir les règles d’utilisation qui peuvent évoluer avec lui.
  • Dès sa naissance, vous pouvez lui ouvrir un Livret A, vous permettant ainsi d’épargner pour lui, jusqu’à 15 300 euros. Il pourra le conserver toute sa vie. Jusqu’à sa majorité, c’est vous qui choisissez s’il peut réaliser ou non des retraits. Une fois adolescent, il pourra, avec votre accord, associer une carte de retrait dans le respect des limites que vous avez fixées.
  • Pour les 12-25 ans, il existe un produit spécifique : le Livret Jeune.
    A l’origine, il s’agit d’un produit d’épargne. Mais votre adolescent peut l’utiliser comme une tirelire sécurisée, un compte courant pour déposer son argent de poche et le retirer en toute sécurité. Vous gardez un œil sur ses dépenses puisque c’est à vous de fixer les montants qu’il pourra retirer via sa carte de retrait.
  • A partir de ses 16 ans, vous pouvez lui ouvrir un compte bancaire. Il peut alors disposer d’un chéquier et d’une carte bancaire. Là encore, soyez tranquille, vous pouvez suivre son compte et ainsi éviter tout écart.
Origine de l’expression
« argent de poche »


L’argent de poche désigne à l’origine la petite monnaie rendue par le commerçant après un achat. Cet argent était parfois laissé aux enfants en remerciement d’une commission. L’argent passait ainsi de la poche des parents à celle des enfants.
Selon une enquête du CSA réalisée en 2009,
Dans 80 % des cas, l’argent donné à l’enfant par l’entourage provient des grands-parents.

5 parents sur 10 donnent de l'argent de poche à leurs enfants. Les avis sont donc partagés.
Le Livret A permet de "placer" ses économies à partir de 10 EUR


La Carte Génération by Société Générale : dédiée aux 12-15 ans. Elle permet à l’adolescent de retirer de l’argent de son Livret A ou de son Livret Jeune
Quel budget donner à ses enfants ?
La proportion d’enfants recevant de l’argent de poche, ainsi que le montant des sommes versées, évoluent avec l’âge.

Age de l’enfant Proportion d’enfants
recevant de l’argent
de poche par mois
Montant perçu
7 ans

 
3 sur 10 7 €
9 ans
 
4 sur 10 11 €
12 ans
 
moins de 6 sur 10 20 €
14 ans
 
Plus de 6 sur 10 22 €
16 ans
 
8 sur 10 30 €
18 ans 8 sur 10 60 €
Enquête CSA réalisée en 2008
L’argent de poche, à quelle fréquence et sous quelle forme ?
Donner de l’argent de poche de façon régulière est une méthode pratique et facile. Vous pouvez lui donner une somme régulière (toutes les semaines ou tous les mois) afin qu’il en retire une première expérience de gestion de budget.

Par semaine, mois ou trimestre, c’est à vous de voir en fonction de vos possibilités et de l’âge de votre enfant. Rien ne vous empêche d’accorder un petit extra pour les vacances. En revanche, un oubli vous sera sûrement reproché !

Donner les pièces sonnantes et trébuchantes permettra à votre enfant de matérialiser le montant que vous lui versez. Mais cela nécessite d’avoir la somme exacte sur vous. Un ado appréciera sûrement un virement régulier (hebdomadaire ou mensuel) sur un compte avec carte bancaire ou un livret. Vous pouvez fixer les montants de ses retraits et contrôler les dépenses via internet ou votre téléphone portable.


Comment responsabiliser son enfant ?
Sachez que l’acquisition des notions suivantes n’est pas toujours aisée pour un enfant,
  • A vous de choisir le bon moment et lui expliquer :
    • pourquoi vous lui donnez de l’argent de poche ;
    • à quoi cette somme peut servir ;
    • comment il va l’utiliser ;
    • comment vous allez l’aider à gérer son budget ;
      (voir le guide âge par âge dans l’onglet 3).
  • Vous pouvez aussi associer l’argent à un événement ou à un comportement à valoriser.
    • Récompensez ainsi ses efforts à l’école ou dans ses activités de quelle que nature que ce soit. Vous le mettez ainsi en valeur et encouragez ses efforts fournis.
    • Vous l’avez sollicité un week-end pour tondre la pelouse ou nettoyer la voiture ? Vous pouvez lui accorder de quoi s’offrir une place de cinéma ou une sortie au bowling.
  • Rappelez lui tout de même qu’un petit coup de pouce à la maison est un acte naturel sans contrepartie systématique et que l’argent ne doit pas être la seule motivation pour avoir de bonnes notes !
Sophie 42 ans, maman de Gaspard, 15 ans.  Je donne a mon fils, 30 euros chaque mois pour ses dépenses personnelles, puis on défini ensemble différents postes de dépenses selon ses besoins ou ses envies : livres, cd, téléphone, sorties, vêtements…  On attribue à chaque poste une somme dédiée. A la fin du mois, je fais les comptes avec mon fils. Si Gaspard dépasse son budget, je retiens le dépassement sur l’argent de poche du mois suivant. Un bon moyen de l’aider à tirer des leçons de cette expérience ! En apprenant à mon enfant à hiérarchiser ses besoins, je l’amène à distinguer ses besoins réels et ses envies.
La Carte bleue V Pay, délivrée à partir de 16 ans, adaptée aux lycéens.
Le Livret Jeune s’adresse aux enfants âgés
de 12 à 25 ans.
Le Guide âge par âge :
Les besoins et envies varient en fonction de l’âge de vos enfants. Votre rôle, en tant que parent, est de savoir comment répondre à leurs réels besoins.
  • A partir de 7 ans, votre enfant comprend qu’en économisant les euros de « la petite souris » et les pièces données par les grands parents, il peut s’acheter des cartes à collectionner, des bonbons…
    Conseil : la notion de temps est moins développée chez le petit enfant. Privilégiez la distribution de plus petites sommes toutes les semaines.
  • De 10 à 12 ans, les envies de votre enfant changent. Il devient prescripteur et vous impose ses choix, il tente de vous faire acheter des jeux vidéos, des CD de musique... Il veut choisir tout seul ses vêtements pour faire comme les copains... Conseil : distinguez bien ce que vous payez et ce qu’il doit s’acheter avec ses économies.
  • Les années « collège » sont un véritable tournant. Votre jeune adolescent a de nouveaux besoins : vêtements de marque, lecteur mp3, téléphone portable et maquillage. Ses goûts s’affirment. Il vous demande beaucoup moins votre avis et beaucoup plus d’argent...
    Conseil : apprenez-lui à résister… et à ne pas dépenser plus que vous ne le pouvez lui offr !
  • Avec les années « lycée », votre enfant devient progressivement adulte. Au programme : les premières sorties avec les copains et les projets de permis de conduire. Avec son argent de poche, il s’achète prioritairement vêtements, chaussures… et organise ses sorties du week-end. Il finance le forfait de son téléphone portable. Il télécharge musiques et autres films.
    Conseil : s'il a l’âge, vous pouvez inciter votre enfant à faire des petits boulots.

Lui apprendre à épargner ?
Les enfants, comme les adultes, peuvent être « fourmi » ou « cigale ». Si votre enfant est plutôt « fourmi » et qu’il ne dépense pas à tout va, pourquoi ne pas en profiter pour lui apprendre à placer son argent ?
Gestion de l'argent des enfants

Ainsi, vous pouvez lui expliquer qu’en plaçant son argent sur un compte, il pourra s’acheter un objet d’une plus grande valeur.


Carine 38 ans, maman de Nicolas. 17ans "Pour aider mon fils de 17 ans à distinguer le nécessaire de l’accessoire, je participe à ses achats à hauteur de ce que je juge raisonnable. Lui, complète à hauteur de ses envies en utilisant son compte bancaire. Par exemple, s’il veut s’offrir un vêtement de marque, je paie le vêtement, il paie la marque ! Je l’incite donc à travailler s’il a envie de quelque chose, mais je pourvois toujours à ses besoins."
Il existe d’énormes disparités dans les dépenses entre les filles et les garçons. Elles achètent principalement des vêtements, des chaussures, des bijoux et du maquillage. Les garçons, eux dépensent plus en jeux vidéos.

(source : Ronan Gloaguen, directeur des études d’Altavia Junium).
Pour faciliter l’utilisation de l’argent de poche de vos enfants en toute sécurité, découvrez :
La Carte Génération by Société Générale : dédiée aux 12-15 ans. Elle permet à l’adolescent de retirer de l’argent de son Livret A ou de son Livret Jeune

La Carte bleue V Pay, délivrée à partir de 16 ans, adaptée aux lycéens.

Le Livret A lui permet de « placer » ses économies à partir de 10 EUR.

Le Livret Jeune s’adresse aux enfants âgés
de 12 à 25 ans.
 
 
Groupe Société Générale