Le permis de conduire
A A A
Bien préparer votre permis de conduire.
Vous allez passer votre permis de conduire :
Comment choisir votre auto-école et connaître les règles de la formation ?

Comment trouver des solutions de financement ?
Conseils pour bien préparer votre permis.
 
Choisir votre école de conduite
Pour pouvoir passer votre permis, vous devez avoir suivi une formation théorique et une formation pratique.
L’apprentissage théorique : le code
Vous pouvez passer le code à partir de 17 ans (16 ans si vous pratiquez la conduite accompagnée). Vous devez avoir obtenu le code pour vous inscrire à l’épreuve pratique du permis de conduire.

Pour bien vous préparer, le plus efficace est de suivre des cours de code dans une auto-école au moins une fois par semaine. En effet, les tests sur DVD ne sont pas suffisants. Parallèlement, vous pouvez aussi vous entraîner à partir de livres de sites Internet ou d’applications mobiles.

L’épreuve du code dure 1h30. Chaque candidat est équipé d’un boîtier sur lequel il enregistre ses réponses. Pour réussir votre code, vous devez obtenir au moins 35 bonnes réponses sur 40 !
BON À SAVOIR
La réussite au code est valable pendant trois ans et permet de se présenter au maximum cinq fois aux épreuves pratiques.
La pratique
Pour réussir l’épreuve du permis, il faut pratiquer ! Il existe plusieurs formules d’apprentissage.

Sachez que vous devez justifier d’un minimum de 20 heures pour passer l’épreuve mais qu’il faut généralement entre 30 et 35 heures de conduite pour passer l’examen dans de bonnes conditions.
C’est d’ailleurs votre moniteur qui saura quand vous êtes prêt et décidera de votre date de passage.

D’autres formules vous permettent de bénéficier d’un apprentissage comportant une phase de conduite accompagnée. Une bonne manière d’acquérir de l’expérience au volant:
  • L'apprentissage anticipé de la conduite (AAC) dès 16 ans, avec un accompagnateur. Pour cela, vous devez respecter un certain nombre de règles. Par exemple, il faut utiliser un véhicule équipé de deux rétroviseurs latéraux et du disque "conduite accompagnée" à l'arrière. Vous devez également respecter les limitations de vitesse destinées aux conducteurs novices (110 km/h sur autoroute par exemple).
  • La conduite supervisée à partir de 18 ans si vous avez le code et suivi au moins 20 heures de conduite en auto-école. Vous devez conduire avec un accompagnateur pendant au moins 3 mois et sur 1 000 kilomètres minimum.
  • La conduite encadrée pour les élèves des établissements préparant aux métiers de la route (CAP et BAC professionnel). Vous y avez accès à partir de 16 ans. Elle s’effectue pendant votre formation scolaire (environ deux ans).
En savoir plus sur les formules de conduite accompagnée

Si vous souhaitez passer l’examen en candidat libre, c’est possible ! Vous pouvez vous inscrire à la préfecture. Sachez cependant que vous devez remplir plusieurs conditions (âge, détention du livret d’apprentissage, surveillance d’un accompagnateur...). La voiture d’apprentissage doit, quant à elle, être conforme à certaines normes : double commande de frein, d’embrayage et d’accélération, deux rétroviseurs intérieurs, etc.
À NOTER
Le permis probatoire : 6 points seulement
Dès que vous aurez obtenu votre permis, vous disposerez de 6 points au lieu de 12. En effet, vous êtes un « jeune conducteur » : vous devrez donc attendre 3 ans sans infraction avant d’atteindre les 12 points ! C’est la « période probatoire ». Si pendant cette période vous perdez des points, vous ne pourrez les récupérer que par étapes, c’est-à-dire 2 points par an pendant 3 ans.
NOUVEAU
Le permis européen
Depuis janvier 2013, un permis européen a été mis en place pour tous les pays membres de l’Union Européenne. Les catégories de permis ont été harmonisées, ainsi que les règles d’obtention (âge, formation...). Fini le petit papier rose : désormais le permis a la taille d’une carte de crédit et contient une puce électronique et une bande magnétique. Pour le moment, seuls les nouveaux conducteurs en seront équipés.
BON À SAVOIR
Qu’est-ce que le permis international ?
Si vous partez à l’étranger, vous devrez peut-être vous munir d’un permis international (obligatoire dans certains pays). Il s’agit d’une traduction de votre permis français, qui vous permettra de conduire une voiture de même catégorie que celle figurant sur votre permis. Vous devez faire votre demande à la préfecture de votre domicile.
Groupe Société Générale