Préparer son séjour à l’étranger

 
Où se renseigner pour partir étudier à l’étranger ?
Un réseau d’aide à la mobilité internationale des étudiants
Comme tout citoyen européen, les jeunes doivent pouvoir étudier, se former et travailler dans tous les autres pays de l'Union. S’ils préfèrent partir plus loin, des réseaux plus larges existent.
Partir dans l’Union européenne
En France, 4 Centres d’information et d’orientation (CIO) fournissent des renseignements sur les possibilités d’études ou de stages dans des certains pays européens :
  • Le CIO de La Madeleine (près de Lille) : Belgique, Irlande, Royaume-Uni, Bulgarie, Hongrie, Slovaquie ;
  • Le CIO de Haguenau (près de Strasbourg) : Allemagne, Autriche, Luxembourg, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, République tchèque, Slovénie ;
  • Le CIO de Marseille 2 : Espagne, Grèce, Italie, Portugal, Chypre, Malte, Roumanie ;
  • Le Centre d’information internationale de Lyon : Danemark, Finlande, Pays-Bas, Suède, Estonie, Islande, Norvège, Pologne.
Leurs coordonnées sont disponibles sur le site www.education.gouv.fr, rubrique « l'annuaire de l'éducation ».
L'Onisep (Office national d'information sur les études et les professions) fournit également de nombreuses informations et des guides sur la mobilité internationale des jeunes. Enfin Pôle Emploi (ex ANPE) propose un Espace emploi international ouvert aux jeunes de moins de 35 ans inscrits au chômage et désirant bénéficier d’une expérience à l’étranger (adresse : www.pole-emploi-international.fr).
Programmes d'échanges européens
Socrates a laissé sa place à un nouveau « programme pour l'éducation et la formation tout au long de la vie », jusqu’en 2013. Les « sous-programmes » sont :
  • Erasmus pour l'enseignement supérieur, qui a été élargi au monde entier sous le label «Erasmus mundus» ou «Erasmus world»,
  • Comenius pour les écoles,
  • Leonardo da Vinci pour l'enseignement et la formation professionnels,
  • Grundtvig pour l'éducation des adultes.
À cela s’ajoute le programme Jean Monnet pour l’éducation et la formation tout au long de la vie (2007-2013). Il vise à favoriser les échanges, la coopération et la mobilité entre les systèmes d’éducation et de formation au sein de l’Union.
Partir ailleurs dans le monde
Pour trouver une destination, le jeune peut mener ses recherches dans les 2 sens :
  • Interroger le service des stages de son établissement, sur les pays avec lesquels des programmes d’échanges sont prévus. Les universités et grandes écoles françaises disposent souvent de leur propre réseau d’aide à la mobilité internationale pour leurs étudiants. 
  • Choisir d’abord une ville universitaire dans un pays, puis chercher si des programmes existent localement pour recevoir des étudiants ou des stagiaires étrangers.
 
À noter
Le séjour à l’étranger doit parfaitement correspondre au cursus poursuivi en France, au niveau d’étude et au niveau de langue de l’étudiant.
 
 
© All Contents, Laurence de PERCIN, janvier 2014.
Groupe Société Générale