La vie du compte de particuliers

 
Un compte dans l’Union Européenne
Réfléchir avant d’entreprendre
Ouvrir un compte courant dans un autre pays que le sien est possible depuis 1990 pour tout citoyen d’un pays de l’Union Européenne (UE). Il n'est pas nécessaire d'y résider. 
Avantages d'un compte à l'étranger
Ouvrir un compte dans un autre pays de l’Union, alors que l'on réside sur le sol français, peut être intéressant pour :
  • obtenir un prêt à des conditions plus avantageuses,
  • effectuer des placements rentables,
  • recevoir des revenus si l’on travaille dans ce pays ou si l’on est travailleur transfrontalier.
Comptes à l'étranger : inconvénients
Une telle ouverture peut comporter des inconvénients :
  • la méconnaissance de la langue peut rendre difficiles les relations avec le banquier étranger, la lecture des contrats et des différents documents envoyés par la banque,
  • les démarches peuvent être compliquées par l’éloignement géographique,
  • la loi applicable est celle du pays dans lequel le compte est ouvert et non celle du lieu de résidence du titulaire du compte.
Comment ouvrir un compte ?
Si le particulier est libre de choisir sa banque, rien n’oblige cette dernière à accepter un non-résident comme client.
Les modalités d’ouverture d'un compte n’étant pas fixées par la législation communautaire, chaque État membre dispose de règles propres. Il convient donc de se renseigner auprès de l’établissement choisi.
Toutefois, aucun pays de l’UE n’autorisant de compte anonyme, il est nécessaire de :
  • justifier de son identité en fournissant une pièce d’identité,
  • fournir une attestation de domicile.
 Important : les justificatifs nécessaires
Certains établissements peuvent demander un Relevé d’identité bancaire (RIB), fourni par la banque en France, afin de vérifier que le particulier n’est pas interdit bancaire en France. D’autres peuvent demander des justificatifs de revenus, pensions ou salaires. Ces banques étrangères n’ont, en effet, pas accès au Fichier central des chèques de la Banque de France où sont enregistrés les interdits bancaires. Ce fichier est uniquement accessible aux banques françaises.Ce fichier est uniquement accessible aux banques françaises.
 
 
© All Contents, GALLAY Isabelle, mise à jour Catherine Doleux, janvier 2014.
Groupe Société Générale