Les outils pour préparer sa retraite

 
Les contrats « Madelin »
Un complément de retraite réservé aux indépendants
La question de la retraite doit être étudiée avec encore plus de soin quand on est à son compte. Pour un travailleur indépendant, le contrat « Madelin » permet d’épargner en vue de la retraite, dans des conditions intéressantes.
Contrat Madelin : améliorer sa retraite d'indépendant
Les contrats de retraite « Madelin » sont des contrats d’assurance destinés aux travailleurs indépendants (autoentrepreneurs, artisans, commerçants, industriels, professions libérales).
L’objectif est de percevoir, en plus de la retraite une rente viagère pour vivre plus confortablement.
Ces contrats sont proposés par les banques, les caisses de retraite de ces professions ou les assureurs. C’est le travailleur indépendant qui fixe lui-même sa classe de cotisations. Si ses revenus changent, il peut la modifier dès qu’il le souhaite.
Une épargne bloquée jusqu’à la retraite
Durant la phase d’épargne, l’argent est bloqué jusqu’à l’âge de la retraite prévu au contrat. Aucun retrait partiel n’est possible avant, sauf en cas :
  • de cessation d’activité à la suite d’un jugement de liquidation judiciaire,
  • d’invalidité empêchant l’indépendant d’exercer toute activité.
Déductibilité des revenus professionnels
Les cotisations sont déductibles des bénéfices imposables, dans la limite du plus élevé des deux montants suivants :
  • 10 % de la part du bénéfice imposable, dans la limite de 8 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale (29 625 EUR en 2013), à laquelle s’ajoute 15 % sur la fraction de ces mêmes bénéfices compris entre 1 et 8 fois ce même plafond,
  • ou 10 % du plafond annuel de la Sécurité sociale (3 703,20 EUR en 2013).
 
À noter
Si votre contrat ne vous convient pas, la loi vous autorise à tout moment à faire transférer votre épargne, mais seulement vers un autre contrat « Madelin ». Attention, ce transfert peut être payant.
 
 
© Reed Digital, Laurence DE PERCIN, juin 2013.
Groupe Société Générale