Investir en bourse

 
Les clubs d'investissement
Faire ses premiers pas en bourse accompagné
Se réunir à plusieurs pour gérer collectivement un portefeuille, c’est aussi prendre des risques que l’on n’oserait pas prendre seul.
Dans quel but ?
Un club d’investissement est la réunion de plusieurs particuliers qui souhaitent placer ensemble de l’argent en bourse. Le but est à la fois éducatif et patrimonial :
  • apprendre à gérer collectivement un portefeuille de valeurs mobilières,
  • échanger ses informations et son expérience,
  • faire fructifier les investissements communs,
  • partager les risques.
Club d'investissement : quel fonctionnement ?
Le club doit avoir entre 5 et 20 membres, les « clubistes ». Sa durée est limitée à 10 ans. Un président, un trésorier et un secrétaire sont élus à la majorité. Le trésorier transmet les ordres à l’intermédiaire financier choisi pour tenir le compte du club. Le secrétaire rédige le compte rendu des réunions. Les statuts définissent le droit de vote : une voix par membre ou un nombre de voix proportionnel aux investissements.
Chaque membre s’engage à verser régulièrement (souvent tous les mois) une somme peu élevée et qui varie selon les clubs.
Quelle fiscalité ?
Les revenus (dividendes, intérêts) versés à chaque membre sont imposables sur leur revenu. Les plus-values des opérations de bourse sont exonérées d’impôt tant qu’elles sont réalisées au sein du club. Si un membre démissionne ou que le club est dissous, chacun déclare alors sa quote-part de plus-value, taxée à 34,5 % (19 % d’impôt + 15,5 % de prélèvements sociaux) depuis le 1er juillet 2012.
À noter Un club d’investissement n’est ni une association loi 1901, ni une société. Il est géré en indivision. Le règlement figure dans une convention d’indivision établie soigneusement et signée par tous les membres. Chacun reste libre de quitter le club et de récupérer son investissement et ses bénéfices dès qu’il le souhaite.
 
© Reed Digital, Laurence DE PERCIN, juin 2013.
Groupe Société Générale