Accès à vos comptes
Espace Conseil Bienvenue dans cet espace qui regroupe l'ensemble des guides, outils et conseils
pratiques de notre site, pour mieux vous accompagner dans tous vos projets !
Nouvelle recherche

La retraite des salariés du privé et des fonctionnaires

Retraite complémentaire des salariés du privé
Le salarié a droit, en plus de sa retraite de base, à une ou deux retraites complémentaires , en fonction du fait qu’il soit ou non cadre.
Le salarié a droit, en plus de sa retraite de base, à une ou deux retraites complémentaires, en fonction du fait qu’il soit ou non cadre.
Retraite du régime Arrco
La retraite complémentaire Arrco concerne obligatoirement tous les salariés, non-cadres comme cadres. Le versement des cotisations permet d’acquérir chaque année un certain nombre de points, selon une valeur fixée chaque année au 1er avril.
Comme dans le régime de base, des points sont attribués en cas de maladie, maternité, chômage indemnisé, accident du travail, invalidité.
Retraite du régime Agirc
Ce régime par points est exclusivement réservé aux « cadres ». On entend par ce terme principalement deux catégories de salariés :
  • les ingénieurs et cadres, ainsi définis par leurs conventions collectives,
  • les employés, techniciens et agents de maîtrise « assimilés cadres » par leur entreprise.
Calcul de la retraite complémentaire
Dans le régime Arrco comme dans le régime Agirc, le calcul est le même. Au moment de liquider la retraite de base, tous les points de retraite complémentaire sont additionnés et multipliés par la valeur des points Arrco et Agirc à cette date.
Exemple : un salarié qui a acquis 10 000 points Arrco, touche une retraite égale à : 10 000 x 1,2513 EUR (valeur du point Arrco depuis le 01/04/2013) = 12 513 EUR par an.
Et s’il est cadre et a acquis, par exemple, 30 000 points Agirc, il perçoit en plus :
30 000 x 0,4352 EUR (valeur du point Agirc depuis le 01/04/2013) : 13 056 EUR par an.
Mais si le salarié n’a pas droit à sa retraite de base à taux plein, le montant de ses complémentaires ainsi calculé subit lui aussi un abattement.
À noter
Les salariés peuvent racheter jusqu’à 70 points de retraite complémentaire Arrco et/ou Agirc par année d’études supérieures, dans la limite de 3 ans. Toutefois, ce rachat ne peut porter que sur les périodes d’études supérieures pour lesquelles un « versement pour la retraite » a déjà été effectué auprès du régime de base.
 
© All Contents, GALLAY, mise à jour Catherine DOLEUX, janvier 2015.

Groupe Société Générale