Espace Conseil Bienvenue dans cet espace qui regroupe l'ensemble des guides, outils et conseils
pratiques de notre site, pour mieux vous accompagner dans tous vos projets !
Nouvelle recherche

La retraite des salariés du privé et des fonctionnaires

Optimiser sa retraite de salarié
C’est prendre les bonnes décisions pour obtenir une retraite maximum
Prendre sa retraite doit être une décision mûrement réfléchie car pas question de revenir en arrière.
Avoir tous ses trimestres
Partir à la retraite en ayant tous ses trimestres c’est l’assurance de ne pas être pénalisé : aucun abattement, ni minoration sur sa retraite de base et ses complémentaires.
Le nombre de trimestres requis pour obtenir ses retraites à taux plein varie en fonction de la date de naissance du salarié : 162 trimestres pour celui né en 1950, 163 en 1951, 164 en 1952, 165 en 1953 ou 1954, 166 en 1955, 1956 ou 1957, 167 en 1958, 1959 ou 1960, 168 en 1961, 1962 ou 1963, 169 en 1964, 1965 ou 1966, 170 en 1967, 1968 ou 1969, 171 en 1970, 1971 ou 1972, 172 en 1973 ou après.
Il est possible de faire une simulation de sa retraite.
Jouer la surcote, le bonus de la retraite
Poursuivre son activité au-delà de l’âge légal de la retraite alors que l’on a tous ses trimestres pour avoir ses retraites à taux plein permet d’obtenir la surcote.
La surcote, de quoi s’agit-il ? D’un bonus de retraite. Une année travaillée en plus donne droit à 5 % de retraite de base en supplément.
 
Travailler tout en percevant une retraite
Deux dispositifs permettent de le faire.
La retraite progressive offre la possibilité de réduire son temps de travail en fin de carrière en limitant la perte de salaire, le cumul emploi/retraite de compléter sa retraite en travaillant.
Retraite progressive : préparer sa retraite en travaillant un peu
La retraite progressive permet de travailler à temps partiel tout en recevant une partie de sa retraite. Depuis le 18 décembre 2014, pour accéder à ce dispositif, il faut :
  • avoir au moins 60 ans ;
  • avoir accumulé au moins 150 trimestres au cours de sa carrière ;
  • maintenir une activité comprise entre 40 et 80 % du temps de travail pratiqué dans l’entrepise.
Il faut, en outre, travailler pour un seul employeur.
Le salarié en retraite progressive perçoit son salaire pour son activité à temps partiel et une part de ses retraites de base et complémentaires :50 % s'il travaille à mi-temps.
À savoir
Sur votre salaire à temps partiel, sont prélevées les cotisations classiques. Ainsi vous continuez à valider des trimestres de retraite et à acquérir des points de retraites complémentaires Arrco et Agirc. Le jour où vous cesserez totalement de travailler, vos retraites seront recalculées pour tenir compte des droits acquis pendant la retraite progressive.
Cumuler un emploi et une retraite sous conditions
Une fois à la retraite, il est possible de reprendre une activité professionnelle et de cumuler sans restriction ses retraites et son nouveau salaire. Mais attention ! Pour tous ceux qui partent à la retraite à partir du 1er janvier 2015, les règles ont changé. Le cumul est possible seulement si vous cessez toutes vos activités rémunérée, salariée et non salariée.
Comme auparavant le cumul intégral de la retraite avec la rémunération est possible à conditions :
  • d'avoir validé suffisamment de trimestres pour obtenir sa retraite à taux plein ou avoir atteint l’âge auquel la retraite est liquidée automatiquement à taux plein.
À défaut, la somme des retraites de base et complémentaires et du salaire ne doit pas dépasser :
  • soit son dernier salaire,
  • soit 160 % du Smic (2 332,02 EUR bruts par mois depuis le 01/01/2015).
Si l’un ou l’autre de ces plafonds est dépassé, le versement de la retraite de base est suspendu. Les caisses de retraites complémentaires appliquent sensiblement les mêmes règles.
S’il choisit de travailler en libéral, le cumul de sa retraite de salarié avec son revenu professionnel est également sans limite !
 
À noter
Votre retraite est revalorisée, en principe au 1er octobre de chaque année pour tenir compte de l’inflation. Mais elle ne sera jamais recalculée. Le fait de reprendre une activité salariée alors que vous êtes percevez des retraites de salarié n’aura aucune incidence sur vos pensions. De même, si vous exercez à la retraite une activité indépendante alors que vous avez toujours été salarié, le régime ne vous versera pas de retraite quand vous cesserez de travailler. Et c’est là une autre nouveauté applicable à partir de 2015. Auparavant , la reprise d'une activité dans un autre régime permettait de se constituer des droits nouveaux à retraite.
 
© All Contents, GALLAY, mise à jour Catherine DOLEUX, janvier 2015.

Groupe Société Générale