Espace Conseil Bienvenue dans cet espace qui regroupe l'ensemble des guides, outils et conseils
pratiques de notre site, pour mieux vous accompagner dans tous vos projets !
Nouvelle recherche

Le premier emploi

 
Créer son entreprise
Se mettre à son compte
Créer une entreprise ou reprendre une activité déjà existante permet à ceux qui ont une âme d'entrepreneur de se réaliser. Devenir auto-entrepreneur est une formule récente qui peut être intéressante.
Créer son entreprise
Différentes étapes vont jalonner le chemin qui va conduire à la création de son entreprise :
  • trouver une idée et la protéger,
  • réaliser une étude de marché pour vérifier la faisabilité commerciale du projet,
  • chiffrer les capitaux à investir et établir un plan de trésorerie,
  • trouver des financements : épargne personnelle, crédits bancaires, prêts d’honneur, participations au capital, etc.,
  • se renseigner sur les aides de l’État (ex. : exonérations d’impôt locaux) et/ou des collectivités territoriales (ex. : subventions),
  • choisir un statut juridique (entreprise individuelle ou société),
  • effectuer les formalités de création. Celles-ci sont plus simples avec la création des centres de formalités des entreprises (CFE). Ces « guichets uniques » reçoivent toutes les demandes d’immatriculation ou de modification d’activité d’une entreprise. Le site Internet guichet-entreprises.fr est la vitrine web des CFE et offre les mêmes services qu’un CFE sans se déplacer (demande d’immatriculation, etc.),
  • trouver un emplacement et un (ou des) local (aux) pour installer l’entreprise.
Reprendre une entreprise
Là encore, il faut procéder en plusieurs étapes :
  • trouver l’entreprise, ce qui suppose que le repreneur ait déterminé le plus précisément possible l’activité qu’il souhaite exercer, le type d’entreprise recherché (société ou entreprise individuelle, avec ou sans salariés, dans quel ordre de prix, etc.),
  • analyser les atouts et les faiblesses de l’entreprise à vendre,
  • évaluer la valeur de l’entreprise,
  • faire une étude financière du projet pour mesurer les possibilités concrètes du rachat,
  • déterminer sa stratégie commerciale et l’évolution du chiffre d’affaires,
  • négocier et conclure la vente,
  • s’inscrire au centre de formalités des entreprises.
Devenir auto-entrepreneur
Ce statut est accessible à tous ceux qui veulent créer une activité dont le chiffre d’affaires n’excède pas 81 500 EUR HT pour une activité d'achat/revente de marchandises et 32 600 EUR HT pour une activité de prestations de services.
Étudiant, salarié ou demandeur d’emploi, pour devenir auto entrepreneur, rien de plus simple : pas besoin de s’inscrire au Registre du commerce. Une simple déclaration d’activité auprès du centre de formalités des entreprises (CFE) suffit. Toutefois, depuis le 1er Avril 2010, l'auto-entrepreneur qui crée, à titre principal, une activité artisanale doit s'immatriculer au répertoire des métiers. Cet acte est gratuit. Il est :
  • exonéré, l'année de la création et pendant les 2 années suivantes, du paiement de la taxe pour frais de chambre de métiers qu'entraîne en principe cette inscription, (les auto-entrepreneurs, qui ont débuté leur activité en 2009, sont exonérés une troisième année de cette cotisation en raison de sa forte augmentation) ;
  • dispensé de participer au stage payant obligatoire pour la préparation à l'installation des artisans créateurs.
 Les formulaires nécessaires à l’inscription sont disponibles directement sur le site Internet : auto-entrepreneur.fr.
 
À noter
Renseignez-vous auprès de l’Agence pour la création d’entreprises (APCE).
 
 
© Reed Contents, GALLAY Isabelle, mise à jour Catherine Doleux, janvier 2013.
Groupe Société Générale