Espace Conseil Bienvenue dans cet espace qui regroupe l'ensemble des guides, outils et conseils
pratiques de notre site, pour mieux vous accompagner dans tous vos projets !
Nouvelle recherche

Les démarches pour acheter

À quel prix acheter ?
État du marché, situation et qualité du bien en font le prix
Les prix demandés par les vendeurs ne permettent pas de connaître les justes prix des biens. La connaissance des prix réellement pratiqués est en revanche une donnée utile à posséder.
Connaître le marché immobilier
De nombreux professionnels de l’immobilier communiquent régulièrement les prix de l’immobilier. Les chiffres publiés, souvent éloignés les uns des autres, doivent être appréhendés avec précaution. Les prix annoncés par les agents immobiliers,sont établis à partir des avant-contrats. Ils ne sont pas toujours représentatifs compte tenu du nombre, parfois faible, de transactions prises en compte.
Les prix des notaires sont en revanche établis à partir de la quasi-totalité des ventes.
Initialement établis à partir des seuls contrats de vente, ils intègrent progressivement les-avant contrat. Leur actualités est désormais incontestable. La consultation des agences locales et des journaux ou sites d'annonces permet de se faire une idée plus précise des prix pratiqués dans un quartier donné.
La consultation des agences et des journaux ou sites d’annonces permet de compléter son information pour un quartier donné.
Évaluer le prix d’un bien immobilier
Le prix d’un bien prend en compte son environnement (proximité des écoles, des commerces et des transports) mais également :
  • son exposition et la présence éventuelle d’un vis-à-vis,
  • son étage,
  • la distribution des pièces,
  • les équipements collectifs (ascenseur, gardien, interphone, etc.) et les charges de copropriété,
  • le mode de chauffage,
  • son état d’entretien général (fenêtres, électricité, plomberie, cuisine),
  • sa performance énergétique
  • la qualité de la construction et l’état de l’immeuble.
 
Négocier
L’évolution des prix, variable selon les régions et les villes, constitue une indication très utile pour négocier. Si les prix sont à la hausse, la négociation est difficile. En revanche, la négociation a toute sa place dans les zones où le marché est à la baisse.
A noter
Les indices publiés par l'INSEE en partenariat avec les notaires sont considérés comme les plus fiables pour connaître les tendances du marché de l'immobilier ancien(www.insee.fr)
 
 
 
© Reed Contents, Claude DANGUY, juin 2013.
Groupe Société Générale