Accès à vos comptes
Espace Conseil Bienvenue dans cet espace qui regroupe l'ensemble des guides, outils et conseils
pratiques de notre site, pour mieux vous accompagner dans tous vos projets !
Nouvelle recherche

Les principaux crédits et réductions d'impôts

Les réductions d'impôts liées à la famille
De l’enfant aux personnes dépendantes
Les frais occasionnés par la vie familiale (garde d’enfant, études, hospitalisation de personnes dépendantes, divorce) peuvent donner droit à réduction ou crédit d’impôt.
L’enfant jusqu’aux études
Les frais de garde d’un enfant de moins de 6 ans à l’extérieur du domicile donnent droit à :
  • un crédit d’impôt de 50 %,
  • dans la limite de 2 300 EUR par enfant (divisé par deux en cas de garde alternée).
Une réduction d’impôt est accordée aux contribuables ayant des enfants à charge poursuivant des études. Elle est de :
  • 61 EUR en collège,
  • 153 EUR en lycée,
  • 183 EUR dans l’enseignement supérieur.
Le salarié à domicile
L’emploi d’un salarié à domicile (tâches ménagères, gardes d’enfants, assistance aux personnes âgées) donne droit à une réduction ou un crédit d’impôt, selon la situation professionnelle et personnelle, de 50 %. L’avantage est limité à 12 000 EUR, majoré de 1 500 EUR par enfant à charge et par membre du foyer fiscal âgé de plus de 65 ans. Ce plafond est porté à 20 000 EUR dans le cas d’une personne invalide requérant l’assistance d’une tierce personne.
Le plafond des dépenses, avant majoration, est également porté de 12 000 EUR à 15 000 EUR pour les contribuables qui emploient directement un salarié pour la première fois.
Les frais de dépendance
Les personnes accueillies dans un établissement de long séjour ou dans une section de cure médicalisée, quel que soit leur âge, bénéficient pour les dépenses d'hospitalisation liées à la dépendance et à l’hébergement d’une :
  • réduction d’impôt de 25 %,
  • dans la limite annuelle de 10 000 EUR par personne hébergée.
La prestation compensatoire
La prestation compensatoire versée au titre d’un divorce sous forme de capital (numéraires, attribution de biens en propriété ou lors de la conversion en capital d’une rente viagère) sur une durée inférieure à 12 mois donne droit à une réduction d’impôt de 25 % dans une limite de 30 500 EUR.
Attention
La réduction d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile et celle accordée pour les frais de garde d’un enfant entrent dans le calcul du plafonnement global des avantages fiscaux.
 
© All Contents, COURAULT Fabrice, mise à jour GIRAUD Eric, janvier 2016.
Groupe Société Générale