Espace Conseil Bienvenue dans cet espace qui regroupe l'ensemble des guides, outils et conseils
pratiques de notre site, pour mieux vous accompagner dans tous vos projets !
Nouvelle recherche
La Bourse
A A A
Vous souhaitez diversifier votre épargne et investir sur les marchés financiers ?
Vous disposez déjà d’une épargne de précaution et de placements sécurisés à moyen et long terme et vous êtes disposé à accepter un certain niveau de risque.

Pour comprendre le fonctionnement de la Bourse, découvrir les types de supports sur lesquels investir et  décrypter les termes financiers, notre guide vous prépare au mieux aux marchés boursiers.
Les obligations
Quand l’épargnant se fait prêteur
Les obligations sont des emprunts émis par des institutions comme l’État, les collectivités locales ou des entreprises pour financer leur développement.
L'emprunt obligataire : le principe
L’organisme ou la société qui a besoin de collecter des fonds émet des obligations.
En les achetant, les épargnants lui prêtent de l’argent, pour un délai fixé à l’avance.
À l’échéance, l’emprunt est obligatoirement et intégralement remboursé : d’où le terme d’« obligation ».
Intérêts et taux d’intérêt
En échange du capital prêté le souscripteur d’une obligation perçoit des intérêts, appelés coupons. Le taux de ces intérêts dépend de la durée de l’emprunt et de la santé financière de l’entreprise-emprunteur. Plus cette santé est précaire, plus le risque pris par l’investisseur est important, plus le taux d’intérêt offert est élevé. Les intérêts, ou « coupons », sont versés chaque trimestre, semestre
ou année au prorata du délai déjà écoulé entre le prêt et son échéance. Ils sont soumis à l’impôt sur le revenu.
L’acquéreur d’obligations connaît ses revenus futurs composés des intérêts et du remboursement du capital, fixés dès l’origine.
Marché primaire, marché secondaire
Les obligations qui viennent d’être émises peuvent s’acheter directement auprès de certains établissements bancaires, sur le marché dit « primaire ».
Lorsqu’elles commencent à s’échanger, elles sont cotées en bourse. On peut alors les acheter sur ce marché dit « secondaire ». Leurs cours fluctuent jusqu’au remboursement de l’obligation. Leur prix est donc plus ou moins élevé par rapport au moment de leur émission.
Sur ces deux marchés, pour acheter des obligations, l’épargnant doit ouvrir un compte titres auprès d’un intermédiaire financier.
À NOTER :
Les emprunts d’État s’appellent aujourd'hui : Obligations Assimilables du Trésor (OAT). Ce sont des placements sans risque, accessibles aux particuliers depuis 1994. Elles peuvent être souscrites auprès des banques ou des guichets du Trésor.
© All Contents, Laurence DE PERCIN, juillet 2014.
Groupe Société Générale