Espace Conseil Bienvenue dans cet espace qui regroupe l'ensemble des guides, outils et conseils
pratiques de notre site, pour mieux vous accompagner dans tous vos projets !
Nouvelle recherche
La Bourse
A A A
Vous souhaitez diversifier votre épargne et investir sur les marchés financiers ?
Vous disposez déjà d’une épargne de précaution et de placements sécurisés à moyen et long terme et vous êtes disposé à accepter un certain niveau de risque.

Pour comprendre le fonctionnement de la Bourse, découvrir les types de supports sur lesquels investir et  décrypter les termes financiers, notre guide vous prépare au mieux aux marchés boursiers.
Les actions
Devenir copropriétaire d’une ou plusieurs entreprises
Acheter et revendre des parts de sociétés, c’est avoir le droit de participer à leur gestion et à leur développement.
Actionnaire = copropriétaire
Les actions sont des titres émis par les entreprises pour collecter des fonds. Ces titres sont des parts de leur capital. En les achetant, les investisseurs acquièrent une petite partie de ces sociétés et en deviennent copropriétaires. Ils perçoivent chaque année une part du profit réalisé, au prorata du nombre d’actions qu’ils détiennent. Ce sont les « dividendes ».
Cotations en bouse
Les actions s’achètent et se revendent à un prix fixé en fonction de la santé financière de l’entreprise et de ses perspectives de développement.
Lorsque l’échange se fait en bourse, les sociétés et les actions sont « cotées ».
Bien que l’action détenue soit une partie de la société, l’actionnaire n’est jamais personnellement responsable de ses dettes.
Droits de l’actionnaire
En tant que copropriétaire, le détenteur d’actions doit être informé de la gestion de l’entreprise. Il peut se faire communiquer le bilan, le compte d’exploitation ou le compte de résultats.
Même minoritaire, l’actionnaire dispose d’un droit de participer à l’assemblée générale annuelle. Il peut ainsi sanctionner ou confirmer les décisions prises par les dirigeants de l’entreprise. Les statuts précisent le nombre minimum d’actions qu’il faut détenir pour avoir le droit de vote.
En cas de contestation forte, l’actionnaire peut aussi saisir les autorités boursières.
À NOTER :
Il est possible de repousser en fin de mois le paiement d’un achat ou la « livraison » d’actions. Le principe s’appelle Service de règlement différé (SRD). Il permet de spéculer pour obtenir un cours plus intéressant. En attendant, l’intermédiaire financier avance les fonds, et facture des frais.
© All Contents, Laurence DE PERCIN, juillet 2014.
Groupe Société Générale