Espace Conseil Bienvenue dans cet espace qui regroupe l'ensemble des guides, outils et conseils
pratiques de notre site, pour mieux vous accompagner dans tous vos projets !
Nouvelle recherche
La Bourse
A A A
Vous souhaitez diversifier votre épargne et investir sur les marchés financiers ?
Vous disposez déjà d’une épargne de précaution et de placements sécurisés à moyen et long terme et vous êtes disposé à accepter un certain niveau de risque.

Pour comprendre le fonctionnement de la Bourse, découvrir les types de supports sur lesquels investir et décrypter les termes financiers, notre guide vous prépare au mieux aux marchés boursiers.
La directive Mif
Une réglementation des investissements
Depuis le 01/11/2007, les échanges entre les investisseurs non professionnels et leur intermédiaire financier sont mieux réglementés.
Les marchés d’instruments financiers
Les instruments financiers sont les placements proposés aux épargnants : actions, obligations, parts de fonds collectifs, trackers, etc. L’objectif de la directive Marchés d’instruments financiers (Mif) est de donner un meilleur cadre aux échanges entre, notamment, les particuliers et les « prestataires de services d’investissement». Ces derniers sont les intermédiaires financiers.
Elle permet aussi une meilleure concurrence entre eux au niveau européen, afin de dynamiser leurs performances et faire baisser leur coût.
Meilleure information des épargnants
La directive améliore l’information et le conseil aux particuliers, considérés comme des clients non professionnels.
Les banques doivent fournir des notices d'information sur les placements financiers :

  • les services proposés,
  • les performances annuelles,
  • les risques de perte.
L’épargnant doit approuver ces informations en les signant.
Lorsque l’intermédiaire conseille un placement, il doit aussi s’assurer qu’il soit bien adapté à la situation personnelle de l’investisseur.
Enfin, il est responsable de l’exécution des ordres d’achat ou de vente donnés par l’épargnant.
Évaluation du client par la banque
La banque fournit un conseil en :

  • investissement de l'épargne,
  • gestion de portefeuille,
  • vente de produits financiers, etc.
Elle doit donc évaluer les connaissances des épargnant, leur expérience en le domaine boursier, leur profil d’investisseur (à risque, prudent, etc.).
Pour pouvoir proposer un produit bien adapté, elle a le droit de poser toutes les questions qu’elle estime pertinentes.

© All Contents, Laurence DE PERCIN, juillet 2014.
Groupe Société Générale