Accès à vos comptes
Vous êtes ici

Financements de la levée des options,

un soutien bancaire pour disposer du capital nécessaire
Si vous ne disposez pas d’une épargne suffisante ou ne souhaitez pas la mobiliser pour lever vos options, l'utilisation d’un financement bancaire peut s’avérer judicieux.
Les limites de la levée cession immédiate
En réalisant une levée cession immédiate, vous n'avez pas à avancer de fonds pour financer la levée des options, mais cette opération n'est pas toujours intéressante.
  • elle ne permet pas de profiter de la fiscalité avantageuse liée au portage (pour les stock-options attribuées du 27/04/2000 au 27/09/2012);
  • elle ne permet généralement pas de fixer un cours limite de cession (la détention des actions vous permettant notamment, en acceptant une prise de risque, d’attendre l’éventualité d’un cours de vente plus avantageux).
  • une levée-cession immédiate est parfois même interdite par des contraintes juridiques propres à votre plan (portage obligatoire, cas spécifiques liés à la démission, au départ en retraite, etc.)
L'intérêt du financement
En finançant la levée de vos stock-options, vous pouvez disposer du capital nécessaire à l'exercice de vos options et ainsi, différer la cession de vos titres.
 
Les caractéristiques du financement :
  • Montant maximum : nombre d'options levées à leur prix d'exercice
  • Durée : à déterminer en fonction de vos besoins
  • Remboursement du capital : in fine possible (c'est-à-dire en un seul versement à l'échéance)
  • Intérêts : réglés périodiquement
 
Dans l'attente de la cession des titres, vous pouvez également obtenir un crédit en fonction de la plus-value nette (calculée après impôts) garantie lors de la cession par une couverture.
Ce crédit vous permettra de satisfaire immédiatement un besoin de trésorerie.
 
Votre Conseiller en Gestion de Patrimoine est à votre disposition pour étudier avec vous l’opportunité de mettre en place ce type de financement.
Groupe Société Générale